VISUALIZE, CREATE, WEAR, IMPACT

31 mars 2020

Les quatre étapes de la vie

Découvrez votre style

Découvrez votre style

Nous naissons comme parachutés dans un monde que nous ne connaissons pas. Puis nous parcourons les étapes de la vie, conscients ou inconscients de ce qu’elle signifie vraiment. On ne sait rien de ce qu’on est venu faire ici dans ce monde. Nous grimpons la colline de la vie, amorçons la descente sur l’autre pan, puis disparaissons au bout de notre séjour. Ainsi aurons-nous existé. Comment vivre au lieu de se contenter d’exister?

Au cours de mes recherches sur le sens de la vie, j’ai écouté un livre audio de Dr Wayne Dyer. C’est un psychologue que j’apprecie beaucoup et dont j’aime les écrits. Il parlait des quatre étapes de la vie d’un humain. Il a dans son livre cité le psychologue Carl Yung qui a écrit « the four stages of life ».

Dr Dyer a alors développé cette pensée à sa manière et nous a livré une explication détaillée sur ces différentes phases et leurs caractéristiques.

Nous allons faire un survol de ces étapes de la vie qui sont: l’étape de l’athlète, du guerrier, du déclarant et du spirituel.

1- Étape de l’athlète

A cette étape de la vie, ce qui compte le plus pour nous c’est notre présentation physique. On veut avoir le corps de rêve. On passe beaucoup de temps devant le miroir. Bref, tout ce qui nous intéresse, tout ce qui existe pour nous, c’est notre corps, rien d’autre. On peut comprendre alors que les personnes dites « Narcissiques » sont restées coinces dans cette phase.

2- Étape du guerrier

L’athlète disparait peu à peu, faisant place au guerrier. A cette étape, on se lance à la conquête du monde. On a tendance à se battre contre vents et marrées, contre les autres. On apprend à se fixer des objectifs et travailler pour les atteindre, on veut se prouver à la hauteur. Pour nous la vie est une compétition, et on trouve notre satisfaction dans le fait d’être meilleur que les autres. On engage des actions parce qu’on y voit notre propre intérêt. Notre meilleure phrase se trouve être « qu’est-ce que j’y gagne ». A cette étape, on est heureux de savoir qu’on est le meilleur.

3- Étape du déclarant (déclaration)

Lorsque l’étape du guerrier arrive à son terme, on voit naitre la phase de la déclaration. C’est la phase ou on se pose beaucoup plus de questions. On réalise que la vie est beaucoup plus qu’un défi ou un champ de guerre, plus profonde que le matériel. C’est alors que nos priorités changent. La question directive de notre vie devient « qu’est-ce que j’ai fait pour les autres? » ou encore « comment puis-je me rendre utile aux autres? ». Souvent cette phase arrive quand on devient parent. On sort alors de la phase egocentrique. On apprend à donner car on comprend davantage l’expression de la phrase « il y a plus de joie à donner qu’à recevoir ». C’est là qu’on expérimente le détachement et on est prêt à tout relâcher à tout moment s’il le faut. On décide de rendre le monde meilleur, d’aider les autres, de donner a ceux dans le besoin.

4- Étape du spirituel

L’étape de la déclaration est une belle préparation pour l’étape du spirituel. En effet, on réalise que tout ce qui a fait l’objet de notre vie ne nous definissait pas réellement. C’est à cette étape qu’on comprend enfin qu’on est beaucoup plus que ce qui se voit. Nous ne sommes pas un corps possédant un esprit, mais bien un esprit possédant un corps. On réalise qu’on est une entité divine et spirituelle qui vit une expérience à travers un corps: désillusion totale. Cette phrase qui dit « vous êtes dans le monde mais vous n’êtes pas du monde » (parole de Jésus) prend tout son sens. On apprend à être un observateur de soi-même, car on se regarde avec une toute autre perspective. On apprend qu’on est infini et que la seule chose qui nous limite c’est notre propre limitation. C’est donc l’étape de l’éveil de la conscience, que d’autres appelleront “illumination”.

Notons toutefois que tout le monde n’atteindra pas cette dernière étape. Ceci n’est pas l’effet d’une quelconque prédestination. C’est juste parce que ces personnes ne sont pas ouvertes et prêtes à s’engager sur ce chemin de transformation, de recherche de soi.

Il est important de mentionner que les quatre étapes de la vie ne se succèdent pas necessairement dans cet ordre. On peut sauter d’une étape à l’autre sans transition. On peut aussi revenir à une étape antérieure selon des circonstances précise de la vie. Par exemple, chaque fois qu’on engage un nouveau projet, on retourne à l’étape du guerrier afin de mieux le structurer.

On parvient à la dernière étape (de pleine conscience) grâce à un immense travail intérieur. Ce travail est continuel et se fait tout au long de toutes les étapes : c’est le development personnel. Il nous permet de vivre au lieu de nous contenter simplement d’exister.

Et vous, à quelle étape êtes -vous en ce moment? Dites-le-nous en commentaire.

Merci d’être ici.

Caroline Mepong

Caroline Mepong

Passionnée du bien-être des autres, étudiante en psychologie, j'accompagne les gens dans le chemin intérieur de la découverte de soi, pour une vie épanouie. C’est un travail collaboratif pour induire le véritable changement qui part de l’intérieur vers l’extérieur.
J’ai peur et c’est ok

J’ai peur et c’est ok

La peur   En ce moment, je vis des moments très difficiles. Le résultat de plusieurs choses, dont la façon dont j'ai été conditionnée. J'ai entendu beaucoup de choses qui n'étaient pas moi, mais que j'ai voulu embrasser car "tout le monde fait comme ça." Si tu...

0 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :