VISUALIZE, CREATE, WEAR, IMPACT

27 janvier 2020

3 astuces à maitriser pour réussir son shopping

Découvrez votre style

Découvrez votre style

Le piège du contexte shopping ou tout brille : à garder à l’esprit

Je l’appelle le syndrome du rosé de Provence. Autrement dit le rosé que tu bois en Provence, pendant les vacances et qui a un goût de Provence ? Jusqu’à ce que tu le ramènes chez toi et là tu te rends compte qu’il n’a pas du tout le même goût.

Je trouve qu’il s’applique très fort au shopping. Tu sais ce moment où dans la boutique, tout ce que tu essaies te va à ravir. Le miroir, les lumières et l’ambiance te donnent l’impression d’être la femme la plus séduisante, la plus sexy. Plus les compliments de la vendeuse. Bref ce moment d’euphorie où tu pourrais acheter compulsivement car tout est juste magnifique et fait pour toi.

Jusqu’à ce que tu rentres et là enfer et damnation rien ne rend plus pareil. Les lumières et ton miroir rendent une autre réalité, les compliments en moins. Et tu te dis que tu n’aurais jamais dû acheter tout ce que tu as acheté. D’où l’importance de maitriser ta morphologie aussi.

Le courage de dire non et de se séparer de ce qui ne va pas

L’ironie dans tout ça est que tu ne penses pas à aller rendre ce qui ne va pas de suite. Tu gardes, mais sans jamais oser les porter. C’est la énième fringue dans la garde robe. Elle ne te servira à rien et va confirmer le syndrome « j’ai rien à me mettre ».

Il faut avoir le courage de dire non à la vendeuse sans la heurter. Prendre le courage d’hésiter quand tu n’es pas sûre d’un article. Dans certaines boutiques les vendeuses peuvent donner l’impression que nous sommes nulles, ou trop grosses, ou trop lentes à nous décider.

Mais d’après tout, c’est quand même toi qui vas vivre avec cette garde robe. Et c’est aussi ton porte-monnaie. Il vaut mieux savoir dire non, être hésitante plutôt que de prendre des trucs dont tu n’as aucune envie.

Ce qu’il faut absolument faire pour un shopping réussi

Dans mon coaching à la création de la garde robe de rêves, je conseille à mes clientes de prendre du temps en shopping. Le temps d’essayer les vêtements. De demander à sortir voir à la lumière du jour si ça rend vraiment comme tu crois.

Demande aux vendeuses gentiment de te laisser un petit moment de bien ressentir ce tu voudrais acheter. Essaie de faire plusieurs boutiques aussi. Et prendre le risque de repartir du shopping sans rien acheter et surtout être tranquille avec ça. Car ça veut dire que tu commences à maîtriser ce qui est bon pour toi.

Un autre truc qui marche bien, est de ramener tout ce que tu veux acheter chez toi. Là, tu prends le temps d’essayer tranquillement les fringues et de voir si les matières et les couleurs te correspondent. Ensuite, tu gardes ce qui plait et tu rapportes ce qui ne te va pas. Aujourd’hui, plusieurs boutiques accordent cette possibilité.

Ou alors tout simplement d’embaucher une Personal Shopper ? qui peut le faire à ta place plus facilement.

 

© Martine Inack-Thieulin

martineinackthieulin

martineinackthieulin

« Un costume de super héroïne ou super héros donne des pouvoirs insoupçonnés »
Black is King

Black is King

La revendication révolutionnaire Je me rappelle d’un temps où être africaine, était une identité difficile à accepter dans un monde occidentale. Je vous ai déjà parlé, dans un article précédent, que j’avais honte de voir ma mère porter le boubou. Moi-même je...

0 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :